Accueil

Pourquoi le Conseil Régional du Limousin soutient l'implantation d'ISORG

15/02/2015

Communiqué du Conseil Régional du Limousin (9 Février 2015) 

Le conseil régional du Limousin s’investit au quotidien pour favoriser le développement économique et développer l’emploi. Lors de la réunion de la commission permanente qui s’est tenue le 29 janvier dernier, il a ainsi décidé d'accompagner Isorg, pionnier de l’électronique organique imprimée, dans l’implantation d’une unité de fabrication en Limousin avec de nombreuses retombées positives pour le territoire à la clé.

Isorg, une startup grenobloise créée en mai 2010, a développé une technologie d'impression qui permet de réaliser de nouvelles fonctions telles que des capteurs d'images. A ce jour, Isorg est la seule société au monde à maîtriser cette technologie qui est, de plus, beaucoup plus respectueuse de l'environnement que les solutions qui existaient jusqu’alors.

Pourquoi le Limousin ?  

Le conseil régional du Limousin n’a pas eu à surenchérir pour attirer l’entreprise. La participation publique au projet d’usine est de 30 %, conformément à la réglementation européenne. Les aides financières n'étant pas le facteur clef et unique de décision, car disponibles partout en France et souvent à un niveau équivalent à celles du Limousin, d'autres critères ont fait la différence.

Isorg a notamment choisi de venir s'implanter en Limousin pour créer un véritable pôle de l’électronique imprimée en France, car notre région dispose d’un certain nombre d'atouts : des sociétés actives dans le secteur de l'électronique imprimée, une université reconnue dans le domaine de la chimie, un laboratoire XLim en pointe dans la chimie organique, des sociétés spécialisées dans l'impression et un territoire offrant de véritables possibilités de développement avec de la main d’œuvre qualifiée, expérimentée, disponible.

La création  de l’usine limousine ne remet pas en cause l’existence de l’entité iséroise et vient en complémentarité. Le site de Limoges va donc regrouper les activités de production industrielle et de développement applicatif clients, et le site de Grenoble poursuivra quant à lui le développement de la technologie.

Des aides économiques régionales sous conditions

Isorg s’engage avec la Région dans un Contrat de croissance Plus pour bénéficier d'un accompagnement de 3,2 millions d'euros. A ce titre la société se soumet à l’article 10 du règlement cadre des aides économiques de la Région qui stipule que : « les entreprises ayant bénéficié d’une aide économique régionale qui procéderaient à un transfert d’activité total ou partiel hors du Limousin (...) devront procéder au remboursement des aides perçues (...) ». En application de ce règlement, la société Led to Light, fermée par son repreneur Sylumis, a fait l’objet d’une demande de remboursement de 44 423 euros en mai 2014, effectivement reversés à la Région depuis.

Quelles retombées pour le territoire ?

Cette jeune société, qui prendra possession de son nouveau bâtiment sur Ester en décembre 2015, affiche d’importantes perspectives de croissance avec a minima une quarantaine de recrutements en CDI à la clé.

Cette nouvelle implantation, qui va créer de nombreuses synergies avec des entreprises locales, vient par ailleurs consolider la dynamique régionale de la filière de l’électronique imprimée de nouvelle génération. Les nombreux contacts et partenariats internationaux qui en résultent déjà consolident la renommée internationale de notre région dans le domaine de l’innovation.